En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Le Latin

Tous les articles (4)
  • ANDIAMO

    1
    Par JULIEN CAILLAUD, publié le vendredi 27 janvier 2017 22:30 - Mis à jour le jeudi 2 février 2017 23:22

    Voici le programme du voyage en Italie, pour que vous puissiez suivre l'itinéraire des latinistes de Rome à Naples, en passant par Pompéi, la Solfatare et Oplontis.

    Et quelques photos de nos visites en cliquant sur le lien suivant : Hic.

    Vale !

    Dernier jour à Rome (jeudi 2 février)

    Après une quinzaine de kilomètres de marche dans Rome, pour visiter le Vatican et sa Basilique, la Place Navone, les églises Saint-Louis des Français et Saint Ignace (où nous nous sommes émerveillés devant les Caravage et les trompe-l'oeil du Pozzo) et le Panthéon, nous repartons vers la France.

    Arrivée prévue au collège dans l'après-midi. 

     

    Quatrième jour (mercredi 1er février)

    Les rues de Pompéi n'ont plus de secrets pour les latinistes : de l'amphithéâtre au forum en passant par la nécropole, le théâtre, la palestre, sans compter les nombreuses villas, nous avons imaginé la vie des Pompéiens juste avant l'éruption du Vésuve.

    Déjeuner sur le forum entourés des temples d'Apollon et de Jupiter.

    Un grand jeu de piste nous a permis, dans l'après-midi, de visiter les villas les plus connues, dont la maison du Faune et la Villa des Mystères.

     

    Troisième jour (mardi 31 janvier)

    Comme prévu ce matin, nous avons pu admirer le luxe de la Villa de Poppée à Oplontis, qui fut découverte en 1964 : des peintures en trompe-l'oeil, des dessins d'une finesse remarquable, des salons où le paon de Junon parade, symbole de la magnificence de l'impératrice.

    Nous nous sommes ensuite dirigés vers la Solfatare et sommes entrés dans le cratère des champs phlégréens : pique-nique puis bain de soufre autour des fumerolles pour une cure thermale à la mode antique. 

    Le retour à l'hôtel Villa Cimmino s'est fait vers 18h30.

     

     

    Deuxième jour (lundi 30 janvier)

    Belle journée ensoleillée à Naples aujourd'hui.
    Nous avons parcouru les rues typiques de la cité napolitaine et découvert son désordre attachant jusqu'à la Chapelle San Severo où l'on trouve, entre autres, trois sculptures d'un haut degré de réalisme.
    Quartier libre en fin de matinée pour arpenter les rues très vivantes de la ville.
    Après le déjeuner, visite du Musée Archéologique où les élèves sont partis à la recherche de sculptures, de mosaïques, de fresques plus admirables les unes que les autres : Taureau et Hercule Farnese, Doryphore, Victoires militaires, la fuite de Darius lors de la bataille d'Issos...
    Après un dernier quartier libre en fin d'après-midi, nous nous sommes rendus à l'hôtel Villa Cimmino à Castellamare Di Stabia.

     

    Premier jour (dimanche 29 janvier) :

    Après une nuit passée dans le car, nous sommes arrivés passablement fatigués à Rome. Après un rapide petit-déjeuner devant le Colisée, nous nous sommes réchauffés avec une boisson chaude (cioccolato ou cappucino !) puis avons parcouru les musées du Capitole dont les élèves ont découvert les principales pièces : la fameuse louve allaitant les jumeaux, le jeune homme se tirant une épine du pied, le Galate mourant... Nous avons pique-niqué sur une agréable petite esplanade à côté de la place dessinée par Michel-Ange puis avons déambulé à travers les allées du Colisée. Le reste de l'après-midi a été consacré à l'exploration du Forum Romain, coeur historique de la ville. Sur les coups de 17h30, départ de Rome pour Fiuggi où les élèves se sont rendus dans leurs chambres respectives. Au repas du soir, pâtes à l'arrabiata et escalope ou omelette aux haricots verts.

     

     

     

  • Les latinistes à CASTRES

    Par DOMINIQUE DOUMENC, publié le vendredi 30 janvier 2015 15:57 - Mis à jour le vendredi 30 janvier 2015 16:13

    Les latinistes à CASTRES

    Visite du Musée GOYA et du CERAC (Centre d'Etudes et de Recherches Archéologiques du Castrais).

    a. d. septimum decimum Kal. Febr. MMXV

    « Discipuli qui latine loqui discunt ad CERAC museumque Castranum videndum iere. »

    Les latinistes ont admiré, au Musée Goya, la deuxième plus grande collection de peintures espagnoles en France (après le musée du Louvre).

    Au CERAC, ils ont découvert l’un des métiers de l’archéologie lors d’un atelier d’anthropologie funéraire et ont pu apprécier la riche collection de mobiliers antiques du musée.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    cerac-archeopole.fr

    Twitter* du latin "trissare" : https://twitter.com/Latin_Olympe

    __________________________

  • Suivez le fil "Trissare"

    Par JULIEN CAILLAUD, publié le mercredi 16 avril 2014 09:47 - Mis à jour le mercredi 16 avril 2014 09:47

    Comment dit-on twitter en latin ? -> Trissare

    Suivez le fil "Latin_Olympe" !

    Un exemple ici avec une fresque d'Herculanum redécouverte : Hic et Nunc.

  • Voyage en Italie

    Par JULIEN CAILLAUD, publié le lundi 24 mars 2014 11:49 - Mis à jour le mercredi 16 avril 2014 09:38

    Ce que nous avons découvert en Italie.

    Quelques clichés :

     

     

Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs